Le jugement concernant le fait de travailler dans la Caisse des Assurances Agricoles | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Jeudi 17 Rabî` Eth-Thânî 1442 H - 03 décembre 2020 G

Fatwa n° 504

Catégorie : Fatwas relatives aux transactions financières – Le louage

Le jugement relatif au travail
dans la Caisse d’Assurance Agricole

Question :

Est-il permis de travailler dans la Caisse d’Assurance Agricole ?

Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh a envoyé comme miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Il n’est pas permis de travailler dans les institutions d’assurance car les assurances, toutes catégories confondues, sont liées aux transactions basées sur l’aléa et sont touchées par d’autres interdits religieux comme l’ont montré les savants dans leurs ouvrages. Le comité des grands savants a, unanimement, décrété le caractère illégal des assurances sous toutes ses formes. Il va sans dire que travailler (dans ce secteur) est une forme d’entraide sachant, qu’à l’origine, l’entraide fraternelle se base sur le bien et la piété. Allâh سبحانه وتعالى a dit :

﴿وَتَعَاوَنُوا عَلَى البِرِّ وَالتَّقْوَى وَلاَ تَعَاوَنُوا عَلَى الإِثْمِ وَالعُدْوَانِ[المائدة: 2]

Sens du verset :

Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression.﴿[s. Al-Mâ’ida (la Table Servie) : v.2]

Le savoir parfait appartient à Allâh, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 20 de Radjab 1427 H,
correspondant au 14 août 2006 G.