De l’authenticité de concilier entre le hadith interdisant le jeûne le vendredi, et celui interdisant le jeûne surérogatoire d’une femme, en dehors du mois de Ramadan, sauf si son mari lui autorise | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Samedi 14 Dhou El-Hijjah 1442 H - 24 juillet 2021 G


392

De l’authenticité de concilier entre le hadith interdisant le jeûne le vendredi, et celui interdisant le jeûne surérogatoire d’une femme, en dehors du mois de Ramadan, sauf si son mari lui autorise




Vous pouvez cliquer içi pour rafraichir le code